Rupture de contrat de travail : quelles sont les éventuelles causes ?

La résiliation d’un contrat de travail est le fait de mettre fin à un contrat de travail. Cette rupture peut venir d’un employé ou de l’employeur. Mais, il est aussi possible que les parties décident ensemble de la rupture du contrat. Peu importe la manière dont le contrat est rompu, il y a une raison. Quelles sont les causes d’une rupture de contrat de travail ? La suite de cet article va présenter les différentes causes possibles d’une rupture de contrat de travail.

La souffrance au travail

Les causes d’une rupture d’un contrat de travail sont plusieurs. La souffrance au travail est aussi parmi les causes. En effet, personne ne veut souffrir dans la vie. La souffrance au travail se manifeste de différentes manières. Elle peut non seulement être mentale, mais aussi physique. La souffrance au travail peut venir du travail que l’on fait dans l’entreprise ou de l’environnement. Par exemple, l’écart qui existe entre l’effort fourni au quotidien et la rémunération mensuelle est une souffrance à la fois physique et mentale. Lorsqu’il y a aussi trop de pression dans le travail, cela constitue une souffrance. Un employé qui se trouve donc face à une telle situation peut décider de mettre fin à son contrat de travail. Il a la possibilité de mettre fin à ce contrat à l’amiable ou de choisir la démarche judiciaire. Dans le dernier cas, il y a la possibilité d’avoir des indemnités.

Face à une faute grave

En dehors de la souffrance au travail, la faute grave peut aussi être une cause de la rupture d’un contrat de travail. Mais, ce qu’il faut savoir ici est que cette faute peut être commise par l’employeur comme par le salarié. Par exemple, lorsque le patron décide de nuire à son employé, la collaboration sera difficile. Lorsque le patron est fautif, l’employé met fin au contrat. Mais, il bénéficie d’indemnités. Dans le cas où le salarié est le fautif, le contrat sera rompu sans aucune indemnité. Il va percevoir sa participation et son intéressement. Alors, peu importe l’auteur de la faute lourde entre patron et employé, la rupture de contrat est possible.

A lire aussi  En quoi consiste le métier d’avocat ?

La rupture à l’amiable

Le contrat de travail peut être rompu de diverse manière. L’une d’elles est la rupture négociée. Il s’agit en réalité d’un accord que le salarié et son employeur trouvent pour que le contrat de travail soit rompu. C’est une disposition qui n’est pas encadrée par la loi. Tout le monde ne peut pas mettre fin à son contrat à l’amiable. Par exemple, un travailleur qui a été déclaré inapte par un médecin ne peut pas opter pour une rupture négociée. C’est la même chose pour un travailleur accidenté et les représentants des personnes d’une entreprise. Dans une entreprise, il existe deux causes pour mettre fin à un contrat de commun accord. La première cause est personnelle et la deuxième est d’ordre économique. Quel que soit le motif de la rupture de contrat négocié, il faut solliciter un avocat. Car, ses conseils peuvent être très utiles dans ce cadre.

En conclusion, les motifs d’une rupture de contrat de travail sont entre autres la souffrance, les problèmes personnels, une faute lourde et les problèmes d’ordres économiques.