Le harcèlement moral est assez courant de nos jours. Lorsque ce cas se présente sur le lieu du travail par un supérieur, il est souvent difficile pour le salarié de réagir. Ce dernier craint qu’en réagissant, il risque de mettre en péril son travail. Faire appel à un avocat reste la meilleure façon de se protéger.

L’avocat protège en cas de harcèlement moral

En faisant appel à un avocat, on est certain d’être en sécurité, car ce dernier est un juriste. Ainsi, la loi sera appliquée. Cependant pour pouvoir utiliser son pouvoir et intervenir, l’avocat doit s’assurer qu’il s’agit réellement d’un harcèlement moral.

Les principaux actes ou situations qui justifient l’existence d’un harcèlement moral sont notamment : la rétrogradation, une surveillance excessive qui porte atteinte à la vie personnelle du salarié, des conditions de travail qui ne respectent pas la valeur humaine. Par exemple l’humiliation en public. Les sanctions qui ne sont pas justifiées.

Les formes de harcèlement moral sont nombreuses, mais il appartient à l’avocat de distinguer le harcèlement d’un problème en relation avec l’accomplissement du travail.

L’avocat accompagne la victime jusqu’à obtention gain de cause

En tant que défendeur de son client, l’avocat doit déployer tous les moyens à sa disposition pour incriminer l’employeur. Il appartient à l’avocat de prouver l’existence réelle de harcèlement. Contrairement à un harcèlement physique, il n’y a pas de preuve tangible. Tout dépendra de la perspicacité de l’avocat et de sa faculté à prouver qu’il y avait réellement harcèlement moral. Il y aura supposition de harcèlement.

Ce cas est assez difficile, car on se base sur des suppositions. L’intervention des représentants du personnel s’avère utile dans ce genre de litige. En effet, ces derniers ont le pouvoir d‘intervenir auprès de l’employeur. Des enquêtes plus poussées pourront aider la personne victime de harcèlement moral à obtenir gain de cause.

Les indemnisations et sanctions prévues en cas de harcèlement moral

Dans le cadre d’un harcèlement moral, l’avocat demande souvent de lourdes indemnisations. Généralement, la victime bénéficie d’une double indemnisation. Dans certains cas, il y a une triple indemnisation. Il s’agit généralement de l’existence d’une faute grave.

Quel que soit l’aboutissement du procès, une personne victime d’un harcèlement moral est souvent affectée profondément, car les dommages causés sont très importants. Plus tard, on constate un trouble psychologique à cause du traumatisme et l’anxiété.

Les honoraires de l’avocat

Compte tenu de la complexité de l’affaire à défendre, la durée du procès peut se rallonger. Or, l’avocat est payé à 200 euros l’heure en moyenne. Ainsi, il faut en tenir compte avant de s’engager dans une procédure judiciaire. En cas de difficulté financière, il faudrait recourir à une aide juridictionnelle qui est gratuite.